Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 17:58

IMG_0730.JPG

Ca n'a pas été simple, mais je l'ai enfin eu mon rendez-vous!

...on ne s'emballe pas, c'est pas avant septembre. Mais tout de suite ça fixe une deadline, un objectif : il y a une vie après les vacances, peut-être aussi un espoir, des perspectives, du positif, et pas seulement une rentrée de merde. Enfin il va y avoir de l'action. J'attends beaucoup de ce rendez-vous et de ce nouveau centre. Si vous avez l'oeil perçant, vous pourrez identifier le logo en haut à gauche du courrier... si certaines d'entre vous ont des témoignages positifs et sont ou ont déjà été suivies là-bas, je serai ravie de vous lire et d'échanger.

Premier point positif : la secrétaire que j'ai eue au téléphone était très humaine, voire sympa. Dingue...

Sinon la vie suit son cours: un cycle vient de s'achever et un nouveau commence, comme à chaque fois que je saigne, je suis triste et mon cerveau fait des noeuds... je cherche, je cherche ce qui déconne et qui me maintient dans la file d'attente, je visualise l'intérieur de mon ventre : je sais grâce à l'hystérographie et à l'hystéroscopie qu'au niveau "perméabilitétrompal" et au niveau "cavitéutéral" tout est en ordre. Pour le reste... d'énormes doutes m'assaillent en même temps que les hormones chutent à la fin du cycle et je m'égare...Je me persuade que mes ovaires sont défectueux, et que mes ovocytes sont de qualité très bas-de-gamme, voire que je n'ai pas d'ovocytes du tout : "Chéri tu te rends compte si ça se trouve mes ovules ils sont comme tes spermatozoïdes, ils sont nuls, monstrueux...ou alors y en pas, c'est pas étonnant que je tombe jamais enceinte".

L'homme il dit que je suis - je cite -  "tarée".

Peut-être qu'il a raison... ou pas.

 

Repost 0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 09:33
et de retour de trois joursdans le sud "avé mon homme".

Un petit coin de paradis vers le Lavandou.

2964159322_eedf57c496.jpg

Une plage, le soleil, le bruit des vagues, plonger dans la mer et soudain pour quelques instants retrouver cette facilité à vivre.

Glisser les mains dans le sable, dorer sa peau au soleil et soudain pour quelques instants aimer à nouveau son corps.

Siroter un rosé, un deuxième puis un troisième en regardant l'horizon, se sentir seuls au monde, rire et soudain pour quelques instants se regarder l'un l'autre comme au premier jour, et à nouveau croire en nous.

C'était bien...

Bien sûr je n'étais pas seule sur la plage, j'ai vu plein de jeunes mamans, de jeunes femmes enceintes. Je les ai regardé avec envie et fascination. Comme si j'étais une pauvre créature stérile dans un monde de déesses parturientes.

Futile un jour, futile toujours: j'ai aussi acheté des magazines féminins pour lire tranquillou sous mon parasol. Erreur : voilà qu'ils nous servent du Carla enceinte* en veux tu en voilà (L'homme lit le canard enchaîné lui, et me regarde avec un mépris non dissimulé quand j'achète ces trucs... il a pas vraiment tort), avec des phrases de conclusion du type " avec ce bébé elle prouve qu'ils sont biologiquement compatibles". D'accord... que dire?

Même si la tristesse (saleté!) m'a poursuivie par moments sur cette jolie plage, j'ai quand même passé un très beau week-end. Et comme dit l'homme quand il me voit le regard gris et perdu: "chacun sa vie, arrête de te comparer aux autres".

En attendant je vous envoie à toutes quelques rayons du soleil que j'ai ramené dans mes bagages , surtout pour celles qui vivent des moments éprouvants et sont dans le feu de l'action comme PM Girl.

* Entre autres, j'ai aussi appris que Djamel et Melissa attendent le 2ème, et lu un article passionnant sur les femmes qui ont fait un bébé toute seule (du type je me fais inséminer, ca marche du premier coup, j'élève mon môme seule je suis heureuse et je vous emmerde)

Repost 0

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche