Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 11:03

Ca y est j'ai le ventre plein de gonal. Ironie du sort parfois on dirait vraiment que je suis enceinte de 3 mois.

Contrôle interne et sanguin lundi matin.

Insémination probablement mercredi, si tout est en ordre.

Et après , après... "ça continue encore et encore", les montagnes russes de l'espoir et du pessimisme. Je n'arrive pas à me projeter dans un résultat positif. J'ai la tête pleine de statistique d'échecs.

Je réfléchis à un moyen de rendre ces 14 jours d'attente plus supportables.

Je réfléchis à un moyen de ne pas espérer.

Je réfléchis à un moyen de faire diversion.

Je réfléchis à un moyen de ne pas être déçue.

Je ne trouve pas de solution miracle, alors mis bout à bout j'essaie de nous prévoir des petits moments agréables : diners, théâtre, brocantes...

J'ai même répondu à une annonce pour un poste. Il y a quelques mois je n'aurais jamais osé le faire, me disant que ça allait perturber mon projet de PMA et qu'il valait mieux ne pas changer de boulot avec toutes ces contraintes médicales à venir. Peut-être que ça ne donnera rien mais le geste est symbolique pour moi, comme mettre le pied à l'étrier.

Désormais je me dis que je peux attendre et galérer encore longtemps avant qu'un miracle ne se produise, je n'ai aucune prise sur tout cela,  et je ne vais pas passer ma vie à regarder mes collègues tomber enceintes les unes après les autre indéfiniment. Il est peut être temps de faire en sorte de changer ma vie, plutôt que d'attendre que le changement tombe du ciel.

2012 ne sera peut-être pas l'année de l'enfant, mais au moins l'année du changement... j'aimerais bien.

 

Image-1-copie-2.png

 

Nous sommes plusieurs à nous lancer à nouveau dans la course des traitements cette semaine. Pour celles qui comme moi n'arrivent pas à vivre sans musique, je ne résiste pas  à vous faire partager ma découverte de la semaine le dernier album d'Arthur H.

Sublime.

 

Repost 0
inthewaitingline - dans IAC 3
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 10:48

Pour la première fois depuis 3 ans j'ai eu 5 jours de retard. Incroyable. J'ai passé quelques bons moments à m'autoriser à croire que la roue avait enfin tourné, que je m'étais détendue et que donc ça avait marché (ha ha ha!).

Oui mais non.  Elles sont arrivées, pendant un vernissage dans un grand musée parisien. La classe non?

J'ai l'impression qu'un tracteur m'a roulé dessus et d'être oubliée au bord de la route. Once again.

Cette semaine reprendra la valse des piqures. Envie d'enchaîner vite fait bien fait les IAC qui me restent , tellement je crois peu en cette technique, tellement j'ai envie qu'on m'ouvre le bide ou qu'on me ponctionne pour en avoir le coeur net sur l'intérieur de mes ovaires et la qualité des gamètes. Tellement je n'ai plus confiance en ce corps qui me trahit inlassablement mois après mois, tellement je ne supporte plus d'échouer là ou la première compagne de mon homme a réussi, sans peine, facilement, naturellement.

Ma mère s'inquiète de me voir aller en FIV, l'autre jour elle m'a dit "arrange toi quand même pour ne pas terminer en FIV" . Excellent non? J'ai répondu qu' en effet je vais "me concentrer bien fort" pour tomber enceinte avant que ça arrive, mais avant je vais quand même me faire encore quelques petites inséminations, c'est trop bon !

Trouver le courage de quitter mon boulot. Ne plus être celle qui n'y arrive pas et que l'on doit prévenir dans la cuisine discrètement avant l'annonce officielle :

 - "Waiting Line je peux te voir deux secondes...?"

 - Euh ouais... bien sûr

 - "Bon je voulais te dire... enfin tu sais quoi.... bon ben je suis enceinte quoi"

Ah d'accord. Félicitations tu dois être aux anges. Excuse moi mais là j'ai une ligne en attente.

Ne plus vivre ça, plus jamais. Des filles à qui je n'ai jamais parlé de ma stérilité et qui en fait sont au courant, non seulement que ça ne marche pas naturellement, mais aussi que mes traitements échouent. Susciter la gêne, la peur, une bienveillance teintée de pitié . Ne plus jamais vivre ça.

Sinon sachez que la série 'neuf mois' du prochain numéro du très qualitatif et intelligent magazine féminin CAUSETTE sera consacré à l'infertilité.

Image-2-copie-3.png

Est-ce que cette fille appelle son centre AMP pour les prévenir de son J1...?

Repost 0
inthewaitingline - dans Et merde
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 08:31

Ayant cette année décidé de faire de la Sainte Trinité Foie Gras - Champagne-Cadeaux  en famille un non événement*, je poursuis sur ma lancée et ne vous souhaiterai pas la bonne année.

Quand on me souhaite "une bonne année hein, plein de belles choses!", c'est le sourire crispé que je réponds "Oh merci, tous mes voeux à toi aussi", alors que j'ai juste envie de cracher : "Ouais c'est ça".  Mais ça se fait pas. Les bonnes années comme celle que je viens de passer merci bien très peu pour moi.... Et qui sait ce que nous réserve 2012... pour ma part je préfère ne pas y penser, oublier.

Alors je vous souhaite juste :

-du courage

-de la patience

-un peu de légereté

-beaucoup d'amour de vos proches

-de la chance, une bonne étoile sur votre chemin

- et surtout surtout : la vie

Image-1-copie-1.png

 

* mais quelle bonne idée on a eu. C'était si bien décembre au Maroc, dépaysement et déconnexion garanties.

Repost 0
inthewaitingline
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 08:31

IAC 2 c'est fini.

Pour mettre fin à mon indécision la nature a décidé de me faire part de son cadeau mensuel un peu avance, dès lundi matin.

J'ai économisé un test de grossesse, j'ai été épargnée par la prise de sang et l'attente du coup de fil.

Période de fêtes oblige, ce cycle sera un cycle sans piquouses et autres joyeusetés. Car pour nous cette année pas de sapin, pas de Noël en famille, et vu le contexte : "Cassos" au Maroc et réveillon avec des amis, sans ventres ronds ni de nouveaux-nés au programme.

A moi les rayons du soleil, les thés à la menthe, les tajines, les massages à l'huile d'argan...

Et pas de lettre au père Noël non plus, car je risquerais de tomber dans la vulgarité.

Juste un grand merci à vous pour vos mots qui m'ont fait du bien et votre soutien dans l'attente.

Je pense fort à toutes celles qui vivent encore des moments de suspense assez formidables, et prie Sainte Rita (y a qu'elle qui vaut vraiment le coup croyez moi, oubliez le père Noël et Dieu ) pour que la fin de l'année soit pour elles douce... comme un bébé.

NB: hier matin je me suis quand même fendue d'un petit mail à Docteur BB lui faisant part de mes doutes quant à l'efficacité de la technique des IAC puisqu'en 3 ans il n'y a JAMAIS eu aucune rencontre. J'ai été gentiment remise à ma place :  

Comme je vous l’ai déjà dit tous les éléments de votre dossier nous permettent d’espérer un résultat positif avec des inséminations. J’ai bien noté que cela fait la 2eme insémination, mais en même temps personne ne vient consulter au bout de 2 mois si cela ne marche pas. J’ai conscience que cela fait longtemps pour vous mais en même temps  cela ne fera que 2 inséminations que vous aurez fait.



Repost 0
inthewaitingline - dans Et merde
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 11:21

Chéri veut que je fasse un test sans attendre mercredi. Il en a assez d'attendre.

Je ne sais pas trop quoi faire. Je ne sais plus trop ce qui est le plus douloureux: faire pipi négatif  et se prendre en pleine face "pas enceinte"en toutes lettres, ou y croire - ne pas y croire - y croire - ne pas y croire etc... jusqu'au bout mercredi  et se prendre une flèche en plein coeur lorsque le sang coulera.

Dilemme.

Un peu comme si j'avais le choix entre la corde et le revolver.

Repost 0
inthewaitingline - dans IAC 2
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 20:04

IRMA.png

A mi parcours ou presque avant la sentence finale, je guette, je traque, j'observe, mon corps (ce zéro) pour déceler, percevoir, le moindre signe qui me permettrait de nourrir ne serait-ce qu' 1/100 de vrai espoir d'être enceinte.

Mais rien, nada, que dalle.

Pourtant j'ai plein d'exemples autour de moi, vous savez ces multigestes multipares qui vous confient "moi je l'ai senti tout de suite" ou encore "c'était comme un 6ème sens, dès le lendemain je l'ai su"....

Ouais, bah moi je sens rien de chez rien. Pas de tiraillements dans le bas ventre, pas les seins tendus-que-même-le contact -de- l'eau- sous- la- douche- est insupportable, pas d'odorat hyper-sensible. Juste je suis encore plus de mauvais humeur que d'habitude, je pleure et me mets dans un état proche de l'hystérie pour un rien...mais je sais très bien que c'est l'attente qui me mine et la courbe sinusoïdale de mes humeurs n'est pas la conséquence de la grossesse mais de l'infertilité. Aigrie quoi.

Je crois que le pire c'est cette impuissance caractéristique de cette phase d'attente : on ne peut rien faire pour aider la rencontre, (ou l'accroche) , tout du moins rien de rationnel. L'année dernière - et ouais l'année dernière j'étais déjà au bout du rouleau - j'avais appelé une voyante (une vraie pas celle des pages jaunes) qui m'avait prédit une grossesse après un "petit traitement médical" (tu m'étonnes) pour octobre / novembre ... 2010! Elle avait fini en me demandant ma date de naissance pour pouvoir adresser des prières à mon ange gardien. Celui-là si je le chope je vais lui régler son compte.

J'ai arrêté de fumer, j'ai remplacé le café par le thé, je prends toutes sortes de vitamines à la con, oligobs trucchouette, huile d'onagre machin...je mange bio, je vois une psy. Grigris, prières, incantations... que faire mon bébé pour te faire arriver dans notre vie?

Repost 0
inthewaitingline
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 11:09

Parce qu'il n'y a pas que les piqures et les échographies dans la vie... merci le cinéma, merci les livres et aussi parfois le théâtre (même si je n'y vais que trop rarement!)

Magistrale Isabelle Huppert dans le rôle de Blanche Dubois. Desespérée, désespérante, si touchante.

Un beau moment, dans la magnifique salle de l'Odéon.


 
Repost 0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 08:59

Chères toutes,

Passage rapide suite à la journée d'hier.

Il n'y a plus qu'à espérer que la précieuse semence fasse une jolie rencontre...

Les + et les - de cette journée :

Les + :

- il a fait beau

-il y avait 9,3 millions de spermatozoïdes mobiles (en même temps je me rends pas compte si ca se trouve c'est peu par rapport à la moyenne)

- on a dîné au champagne hier soir.

Les - :

- j'ai pas eu mon métro hier matin il y avait un voyageur malade

- j'ai perdu une boucle d'oreille (une perle en plus)

- j'ai perdu quelques gouttes de sang après avoir reçu le précieux

- reçu un mail d'une de mes collègues qui vient d'accoucher. Elle vient nous présenter sa magnifique bébé " trop belle" le 14 décembre.

- le 14 décembre c'est le jour où je dois faire ma prise de sang.

- j'ai envoyé un message à ma mère avec laquelle je suis brouillée depuis le mois de juillet. Je n'ai plus de contact avec elle depuis. Je lui ai écrit que cette situation me rend triste et que j'aimerais qu'on se voie vendredi. .. pas eu de réponse.

-hier soir en zappant je tombe sur l'annonce d'envoyé spécial qui passe ce soir et qui parle de la stérilité masculine "ces hommes qui n'auront jamais d'enfant".

Ca craint un peu quand même.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
inthewaitingline - dans Et merde
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 17:40

grosses.png

Mais non!

Mais pourquoi? Pourquoi faut-il que ce soit juste la semaine où je commence mon traitement que les annonces pleuvent, alors que le mois passé à été calme, vide de bébés et de gros ventres. Pourquoi?

Voilà, 3 annonces dont 2 au bureau.

Pour l'une d'entre elles , confiée dans la cuisine à voix basse devant le premier café de la journée ,  j'ai même eu droit à une petite tape réconfortante sur l'épaule et à un conseil de femme fertile : " mon frère il est comme toi il essaie depuis 4 ans, faut faire la FIV au moins t'es sûre que l'oeuf il est fait ".

Bah oui tiens dis donc... pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt? Quelle bécasse je suis! je vais demander à mon gynéco de me prescrire la FIV dès demain!

J'ai été un peu soufflée, car j'ignorais que cette personne - déjà maman d'une petite fille de 21 mois et arrivée dans l'entreprise depuis seulement l'été dernier - savait que j'étais stérile. Maintenant au moins je sais que tout le monde sait.

Nous sommes 14 dans cette boite, que des femmes, je suis la seule stérile. Normalement nous devrions être deux non puisqu'un couple sur 7 rencontre des difficultés? Manque de pot, vraiment. C'est la 7ème grossesse à laquelle je dois lever mon verre avec un sourire figé depuis que j'ai arrêté ma pilule.

Voilà, donc rien ne change.

Ca tombe mal, je ne me sens pas aidée. J'aurais aimé ce mois ci me sentir seule sur mon parcours vers l'enfant, me sentir seule et forte. Ne pas être mise en face de la fertilité naturelle, ne pas me comparer aux autres. Là c'est très difficile. MEME si je sais bien qu'il n'y a AUCUN LIEN entre le fait qu'elles soient enceintes et moi pas. Aucun rapport de cause à conséquence. Mais bon, ça suffit là maintenant... je songe de plus en plus à coller ma dém' parce que je souffre un peu plus à chaque fois, que cette entreprise est trop petite et trop féminine pour que je puisse bien le vivre. La stérilité m'aura vraiment pourri la vie jusque dans mon boulot...

J'ai souvent très mal à la tête. Je ne sais pas si c'est le Gonal ou juste que je me "prends la tête" à tel point que cela engendre une douleur physique.

Repost 0
inthewaitingline - dans Et merde
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 09:33

Image-2-copie-2.png

 

Moi les maths ça m'a toujours profondément ennuyé. Sauf depuis que je suis stérile. Soudainement les calculs, statistiques et autres probabilités ont pris une place dans ma vie.

Avec 12% de réussite, ce qu'on peut en conclure c'est que les inséminations sont peu efficaces, même moins efficaces que la nature.

Et si je me fie aux expériences de celles qui ont réussi à avoir un bébé grâce à la PMA, j'ai l'impression qu'il y en a quand même peu pour qui les IAC ont fonctionné. On dirait quand même un peu que c'est un passage obligé avant les FIV, histoire de dire qu'on aura quand même essayé tout ce qu'on pouvait avant. Non?

Je n'ai pas la foi ce matin. Pas du tout. J'ai l'impression qu'avec le temps qui passe mes chances de devenir maman ne font que diminuer, et qu'on me fait perdre mon temps avec des protocoles peu efficaces au final.

Par exemple pourquoi ne nous a-t-on pas fait faire un test de fragmentation de l'ADN spermatique? A quoi cela sert-il d'inséminer des spermatozoïdes si on n'est même pas sûrs qu'ils sont fécondants?Comment savoir si mes  ovocytes sont de bonne qualité? Comment avoir confiance? Comment arrêter de se poser toutes ces questions?

Comment fait-on pour tomber enceinte?

Repost 0
inthewaitingline
commenter cet article

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche