Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 19:56

- Vous êtes enceinte de combien?

- Je suis pas enceinte, je viens voir l'anesthésiste pour une hystéroscopie...

3 fois la question m'a été posée aujourd'hui à la clinique ou je vais me faire opérer dans 2 semaines.

Non, je ne suis pas enceinte... ou plutôt si, je développe une forme tout à fait inédite de grossesse: je suis enceinte d'un polype, un joli petit repli muqueux de 8 x 5 mm qui a décidé de s'installer dans mon ventre juste pile poil à la place d'un bébé.(Psychosomatique?)

Après avoir expliqué à l'anesthésiste qu'il n'hésite pas à mettre la dose pour les calmants avant l'intervention , j'ai pris mon petit dossier pour aller m'inscrire à l'accueil pour l'intervention.

La clinique où je vais être opérée étant aussi une maternité, j'ai donc fait la queue au milieu des femmes enceintes presque à terme. Gorge serrée, regard fixé vers le sol, vers les fenêtres, vers les mains. Jalouse, honteuse. Jamais je n'aurais pensé me retrouver dans une maternité pour autre chose qu'accoucher. Nous les infertiles sommes souvent assaillies par un profond sentiment d'injustice, mais malgré tout il faut avancer.

Arrivé mon tour je devance l'éternelle question pour mettre fin au supplice:

-Bonjour - je- ne - suis - pas - enceinte ! je vous dépose mon formulaire pour une hystéroscopie le 2 mai. Tenez.

 

Un jour peut-être je serai moi aussi enceinte, en attendant ça ne fait pas de moi une sainte.

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> Oh punèse, je l'ai vécu aussi ça ! Chez l'anesthésiste pour le rendez-vous pour la ponction de la FIV.... "Alors, vous accouchez quand ??" "Euuuhhhh... tu te fous de ma gueule ?!!!!"<br /> Quelle misère ! Et les salles d'attente blindées de gros ventres, c'était vraiment le pire.<br /> Bon courage dans tout ce parcours, soyez forts (en plus, je vois qu'on a un peu la même situation avec meussieur déjà papa...).<br /> Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> pareil, je me suis sentie comme une intruse chez Alinéa, dans la partie bb. ca devient grave.<br /> en attendant, merde pour ton hystéro.<br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> <br /> Ikea, Alinéa... tout ça faut éviter et commander sur internet! Merci pour ton soutien!<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Ce genre de remarque est affreuse... Et si fréquente ds ce parcours où on se retrouve mélées au fertiles. Bises<br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> <br /> Oui tu connais... j'ai vu que toi aussi tu avais fait une petite visite chez l'anesthésiste. Je te souhaite plein de courage pour traverser cette épreuve. bises<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Argh, les salles d'attentes remplies de ventres rebondis c'est l'enfer, j'ai vécu ca chez mon gyneco de ville. Plus jamais... J'ai failli craquer et partir en pleurant... Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> <br /> Oui... je sais pas s'il existe des fleurs de Bach "garder son calme parmi les parturientes" mais il faudrait l'inventer. Bisous à toi aussi, on est plein à croiser les doigts pour que Pâques soit<br /> vraiment Pâques pour toi!<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Je viens de découvrir ton blog. Bienvenue dans la communauté des PMettes ! Je te souhaite un parcours le plus court possible !<br /> Quelle épreuve ! C'est déjà difficile de croiser un ventre rond dans la rue, mais être entourée d'une bonne douzaine...J'espère que ton opération se passera bien. J'ai eu une hystéroscopie il y a<br /> 15 jours pour enlever un polype et ça a été très rapide.<br /> A bientôt<br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> <br /> Salut Constance. Je suis rassurée de savoir que ça s'est bien passé pour toi. Merci de ton accueil et pour toi aussi pourvu que ça dure pas!<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche