Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 09:09

Et voici une nouvelle rentrée. Les vacances sont passées si vite, j'ai déconnecté de tout (sauf d'une chose bien sûr, lectrice infertile tu sais de quoi je parle..). Comme prévu j'ai passé de longues heures au bord de la piscine, bercée par le chant des cigales, à laisser le soleil me réchauffer et à rêver.

Soleil, détente, éloignement du stress familial et professionnel, toutes les conditions réunies pour favoriser la conception de l'enfant tant attendu me direz-vous...  Jusqu'au jour où débarque le cadeau mensuel, et soudain tout fait chier : les cigales, le soleil, la piscine... même le rosé a mauvais goût.

J'ai perdu 3 jours de vacances tellement j'étais triste, tellement l'été et les vacances me paraissent le temps de tous les possibles, de tous les changements. Tellement je me fais avoir à chaque fois...

Dans mon stock de bouquins j'avais emmené, dans l'optique de notre entrée à l'hopital en septembre, un ouvrage intitulé "Docteur je voudrais un bébé". Je ne sais pas si certaines d'entre vous l'ont lu, mais moi je l'ai jeté à la poubelle après "Les 8% de couples dont l'infertilité est inexpliquée n'auront probablement jamais d'enfant". Comme ça, dans ta gueule.  La lecture de cette phrase m'a anéantie*.  L'année prochaine je ne prendrai que des romans.

J'ai bien conscience que la plupart de mes billets sont tristes, mais ce serait mentir que de faire comme si, alors que non. Amies lectrices je vous  invite à venir vous lamenter sur mon blog, ici on peut chouiner sans retenue, n'hésitez pas à vous répandre en commentaires désespérant.

Et en passant toutes mes félicitations à :

 Melle B!

qui a fabriqué un bébé, et à qui je tire mon chapeau pour avoir su garder son sens de l'humour (et m'avoir bien fait rire !) tout au long de l'attente. L'humour serait-il un remède à l'infertilité?

De mon côté je vais tenter de me "positionner psychologiquement"dans une posture de battante, car dans moins d'un mois c'est l'hopital, que je n'ose pas croire au miracle du dernier cycle bien évidemment, et qu'il faut bien que je me fasse une raison : pour moi pas d'enfant couette il me faudra

Image 2

NB1: vous aurez peut-être reconnu le slogan d'une célèbre marque de tampon avec laquelle je songe à mettre en place un partenariat si ça continue.

NB2 : L'une d'entre vous a-t-elle déjà tenté l'hypnose?

* les médecins que nous avons vu jusqu'ici nous ont tous dit que le problème de monsieur n'était pas du tout rédhibitoire, que de mon côté tout allait bien, et que donc notre incapacité à nous reproduire était "inexpliquée".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> Bonjour,<br /> je découvre ton blog grace à Melle B ... en fait je n'ai lu que ce message pour le moment, mais l'hypnose m'interpèle ...<br /> Moi avec ma reflexologue, j'ai fait de l'hypnose ericksonienne, alors c'est pas du tout comme à la TV où d'un coup tu parles en dormant et où tu te souviens de rien, là au contraire on t'apprend à<br /> revivre ce bien être seule et d'ailleurs tu ne dis rien pendant la séance ...<br /> Je n'ai fait qu'1 séance mais je compte bien en refaire pour ma 1ère FIV ...<br /> Mon objectif était de libérer mon esprit parce que j'avais l'impression (bien sur c'est imagé ...) d'avoir un ange et un démon dans ma tête qui passait son temps à se taper dessus et bah par la<br /> respiration et un état de plenitude total, on a réussi à virer ces 2 là de ma tête ... ils ne sont jamais revenus ... bien sûr il faut y croire et être prête à faire confiance à la personne qui<br /> t'aide à rentrer dans cet état secondaire, mais vraiment ça vaut le coup, en tout cas j'ai hate de retenter l'expérience !!!<br /> <br /> Bon courage et je pars à l'exploration de ton blog<br /> Biz<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Bienvenue!<br /> <br /> <br /> Ah ca me donne envie d'y aller de lire ton témoignage. Par hasard ta réflexologue elle est pas sur Paris?<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Ha, et pour l'hypnose, c'est marrant j'y pense aussi... pas testé pour le moment (alors que l'ostéopathie et l'acupuncture oui - acupuncture pas mal d'ailleurs, ça peut aider à se détendre.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> On ne peut pas toujours jouer à faire semblant ma belle, c'est dur ce qu'on vit...<br /> Sois douce avec toi même c'est tout ce que je puis te conseiller :)<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Merci, sa me touche beaucoup ce que tu écris.<br /> Je n'ai pas lu ce livre mais effectivement si c'est pour y lire se genre de chose, mieux vaut prendre un bon roman.<br /> Et pour l'hypnose, désolé jamais testé.<br /> Courage<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche