Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 10:10

Capture d’écran 2012-03-19 à 08.30.01

Jeudi à eu lieu notre 5ème IAC (je ne supporte plus ces 3 lettres, je les trouve ridicules), et j'ai eu droit à une séance expresse de psychothérapie par Dr BB pendant le geste (du coup j'ai rien senti, je me suis à peine rendue compte que c'était déjà fini puisqu'on discutait en même temps)

Conclusion: elle ne veut plus me voir avant l'automne, le temps que je me refasse une santé physique et mentale. Je suis trop déprimée pour poursuivre selon elle.

" Arrêtez de vous focaliser sur l'enfant, prenez du temps pour faire des choses qui vous font plaisir, qui vous font du bien... Retournez voir un psy" qu'elle m'a dit. Oui je n'ai qu'à faire ça, oublier que je veux un enfant, oublier que je suis stérile. Faire comme si de rien était alors que j'évolue les 3/4 de ma vie au sein d'une entreprises de parturientes en puissance. Oublier que mon mec a déjà eu un enfant avec une autre femme, j'ai qu'à me mettre la tête dans le sable une semaine sur deux! Oublier, aller faire du shopping, refaire du sport, profiter de la vie! J'ai qu'à faire un effort.

Elle a raison bien sûr et c'est par souci de mon bien-être. Force est de constater que je ne réunis pas les conditions psychiques requises pour faire face à la PMA et aux échecs successifs.

Double sentiment d'incapacité : incapacité d'être mère + incapacité d'assumer les traitements pour tenter de le devenir.

Cette décision de faire une pause nous l'avions prise déjà et j'en ai parlé dans mon précédent post, mais de l'entendre de la bouche de son propre médecin cela tombe comme un couperet. Je me sens un peu comme "abandonnée"...

La pause va donc être plus longue que prévue, le prochain rendez-vous est décalé à début juillet et les traitements ne reprendront qu'en septembre au plus tôt.

C'est long, c'est loin, et la perspective de passer encore un été le ventre vide me plonge dans une tristesse que j'ai du mal à qualifier. Il fait beau, les bourgeons apparaissent sur les branches d'arbres, les terrasses se remplissent et une certaine douceur de vivre envahit l'air... et franchement ça me saoûle.

Je dis toujours que ça ira mieux demain ou bientôt, que ce n'est qu'un mauvais moment à passer, mais là je ne sais plus.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
En reponse a ton commentaire: je n'ai absolument pas l'ambition de jouer les belles mères parfaites, juste que cela se passe le mieux possible dans la mesure où ni elle ni moi n'avons le choix.<br /> Juste essayer de ne pas trop regretter le passé qui nous a fait nous rencontrer trop tard pour éviter d'autres choix aussi qui nous font souffrir aujourd'hui... mais ce n'est pas facile. Je ne<br /> souhaite bon courage dans cette double galère !! Apo
Répondre
A
Tu n'as pas a avoir honte d'être jalouse et d'avoir même de la haine. Supporter infertilité, Pma et recomposition c'est inhumain et tellement dur certains jours... Tu n'es pas seule dans cette<br /> double galère... Apo (2 échecs de fiv et une semaine sur deux avec sa fille adoptive...)
Répondre
I
<br /> <br /> Dur de jouer les belles-mères parfaites quand on a le ventre vide depuis trop longtemps hein? Bises<br /> <br /> <br /> <br />
C
Tu ne risques rien de prendre des rdv maintenant, dans tous les cas ça pourra te rassurer si le diagnostic est le même (6eme iac?). Il y en a sûrement plusieurs bons sur Paris et peut être le tien<br /> est très bien. J'ai été suivi par F.Olivennes dans le 17eme (fiv se passe à la clinique de la muette) et ça a fonctionné alors forcément je te le recommande il est merveileux. Si tu prends rdv<br /> maintenant ce sera peut être pour fin mai ? Et tu pourrais prendre un autre en plus (une autre reco ?)). Le temps d'avoir ton rdv tu te seras fait une santé etca te fait un objectif (c'est toujours<br /> bon en pma) avant l'été. Charlotte.
Répondre
C
Une pause oui, une pause de 5 mois c'est quand même énorme. Je pense aussi que tu pourrais en profiter pour prendre un autre avis et pourquoi retenter ta chance avant l'été (fiv?). Charlotte.
Répondre
I
<br /> <br /> J'y ai pensé. Tu me conseillerais d'aller voir qui de sérieux à Paris qui pourrait me recevoir en rendez-vous sans attendre des mois et me faire faire les examens préalables à une FIV (y en aura<br /> faut pas se voiler la face à mon avis j'aurai droit à une nouvelle hystéro voir une coelio...) puis une FIV d'ici l'été?<br /> <br /> <br /> <br />
P
Je suis pas fan des pauses imposées... A ta place je ferais une pause utile et j'irais pourquoi pas prendre des conseils auprès d'autres médecins. Courage
Répondre
I
<br /> <br /> J'y ai pensé. J'y pense. Mais plutôt en cabinet privé non? Sinon les délais sont si long que ça reviendra un peu au même que le timing de mon centre tu crois pas?<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche