Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 09:15

De K.O on est passés à O.K en sortant de notre rdv avec Dr D.

Simple, direct, efficace.

Ca fait du bien de ne pas se sentir infantilisée.

Je suis repartie avec dans mon sac une petite liasse d'ordonnances pour le traitement, dont une de vitamines pour être "gonflée à bloc". Un rendez-vous à prendre avec l'anesthésiste. Pas de rendez-vous biologiste par contre... sur le coup je n'ai pas tilté. J'espère que ce n'est pas un oubli.

Ca y est nous y sommes la FIV nous attends à la fin de l'été. Il va falloir bien se reposer.

J'ai vécu la suite de la semaine dans un étrange mélange d'excitation et d'appréhension (plus des possibles échecs que du protocole).

Une nouvelle inquiétude aussi a vu le jour : la conciliation du traitement avec la vie professionnelle. J'exerce une profession dans le secteur de la communication, au sein d'une agence, où il est quasiment impossible de décrocher vraiment.

L'une de mes supérieures qui est au courant de mon souci et que j'avais prévenue de mon retard lundi rapport au rdv chez Dr D. m'est tombée dessus dès que je suis rentrée au bureau pour savoir "quand est-ce que ça va se faire". Question de planning à gérer j'imagine...

Et depuis quelques jours la big boss est étrangement agressive avec moi.

Je panique. La dernière fois que j'ai pris un arrêt maladie (1 semaine, il y a 3 ans), j'ai dû retourner au boulot au bout de 3 jours tellement c'était au final moins reposant, et surtout hyper culpabilisant d'être bombardée d'appels et de textos toute la journée sur mon portable.

Je suis de nature anxieuse, et j'ai peur de ne pas tenir le choc du stress du boulot cumulé au stress de la FIV.

Rien ne peut jamais être simple...

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Coucou, je t'avais déjà écrit et suivi ton parcours et comme je viens de finir ma 1ère fiv, j'ai tout de suite pensé à toi pour te redonner plein d'espoir. Si tu as besoin de conseils, si tu<br /> angoisses sur le protocole etc, je suis à ta dispo pour discuter qd tu le souhaites. Garde espoir, une fiv est tout à fait supportable. Gros bisous
Répondre
W
<br /> <br /> Merci c'est super gentil.<br /> <br /> <br /> Alors ça a marché? Je l'espère pour toi.<br /> <br /> <br /> N'hésite pas à m'écrire en MP.<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
B
Avec le Dr D. pas de rdv biolo tkt<br /> Un conseil, quand tu seras en arret maladie coupe ton tel et surtout REPOS<br /> J'espère qu'il t'apportera ton +++ tant attendu :)
Répondre
W
<br /> <br /> Ah ok, merci pour cette info.<br /> <br /> <br /> OUI je vais essayer.<br /> <br /> <br /> J'espère pour toi aussi!<br /> <br /> <br /> <br />
C
Et comment ils feront quand tu sera en congé mater? Ben ils feront!!!!! Alors (même si je sais que c'est très facile de le dire et beaucoup moins de le faire) qu'ils se démerdent!!!! J'espère pour<br /> toi que ça va marcher!
Répondre
L
Et bien, il a l'air rapide ton docteur D. Pour le boulot, tu composeras mais ne te laisse pas déstabiliser. c'est toi d'abord.
Répondre
L
Contente de voir que le nouveau Doc est à la hauteur de vos espérances!<br /> Pour le boulot et la FIV, il faut que tu arrives à dire fuck au boulot. Ouais, c'est pas facile, mais il te faut du calme et de la sérénité. C'est déjà assez dur psychologiquement comme ça, alors<br /> pense à toi!!! Des bises
Répondre
W
<br /> <br /> Oui pour l'instant les premiers contacts nous rendent assez confiants.<br /> <br /> <br /> Tu as raison, le mode TPMG devrait s'activer aussi quand on est en traitements... pas toujours facile en fonction du job, mais je vais essayer!<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche