Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 09:36

Rapide passage suite au rendez-vous que nous avons eu hier pour un second avis sur notre cas.

Après consultation en détails de notre dossier la situation a été analysée comme suit, de manière très claire et sans hésitation :

  1. 1 / Tous les résultats d'examens sont normaux , la thèse de notre stérilité inexpliquée est confirmée.

2/ A ce stade de la compétition deux possibilités s'offrent donc à nous:

a/ la voie chirurgicale: pratiquer une coelioscopie exploratrice. Vus les résultats de l'hystérographie et de l'hystéroscopie, il y a 95% de chances de ne rien trouver d'anormal. Selon lui ça ne vaut pas le coup du tout.

b/ Passer en FIV qui permettra d'avancer et servira éventuellement de comprendre s'il y a un souci au niveau des ovocytes ou/et de la rencontre entre les gamètes et donc de poser un nouveau diagnostic.

3/ Les Inséminations sont trop aléatoires dans notre cas. Il ne voit pas l'intérêt d'en avoir fait 5 ni d'en faire une 6ème. Après 4 inutile de s'acharner car les taux de réussite chutent considérablement.

Voilà.

On ne regrette pas du tout d'y être allés car c'était vraiment intéressant . Même si la confirmation de l'inexpliqué reste à chaque fois un peu dure à avaler, j'ai l'impression d'y voir un peu plus clair sur ce qui m'attend. J'ai pu poser toutes mes questions, même les plus improbables (et sinon vous pensez pas qu'on pourrait me faire passer un IRM sait-on jamais? Et vous pensez pas que je peux avoir un problème génétique non identifié? ).

En revanche on sent bien dès la salle d'attente que la PMA est un business qui rapporte. Mais ça ne s'applique pas qu'à la PMA vous me direz...

Maitenant un temps de recul est nécessaire pour faire le point car du coup je ne sais plus où il est préférable d'aller pour la FIV. A qui faire confiance?

J'ai plusieurs clés en main. Laquelle sera la clé qui résoudra l'énigme ?

 

Capture-d-ecran-2012-04-25-a-09.41.55.png

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Je ne peux pas te conseiller pour la fiv mais ton récit me réconforte dans l'idée de prendre un deuxième avis
Répondre
I
<br /> <br /> Si tu as des doutes sur la manière dont tu es suivi c'est une bonne manière de se rassurer.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
L
Je ne sais pas si on vous a fait tous les examens possibles, mais il y a quand même des choses à creuser autant chez l'homme (test de fragmentation, test de microdélétion, etc) et chez la femme les<br /> bilans d'échecs de nidation réalisés après échecs en FIV (thrombo, anticorps, etc.).<br /> effectivement, je crois qu'en cas d'infertilité inexpliqué, il ne faut pas s'acharner sur les IAC.<br /> Courage!
Répondre
I
<br /> <br /> Il ne nous a pas proposé le fameux test de fragmentation (tout comme dr BB qui ne voit pas l'intéret non plus), sans doute parce que le spermogramme ne l'indique pas. Et pour le bilan de<br /> nidation, ça se fera sans doute après les échecs de FIV comme tu dis, pour l'instant j'esssaie de ne pas penser à de futurs échecs... même si j'ai commencé une belle série.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
L
Alors je sais que number 4 est super, mais si la coélio ne le paraît pas nécessaire, peut être une IRM pour vérifier l'endo, qui est malheureusement, bien souvent la raison que l'on ne voit<br /> pas.<br /> Mais c'est pas mon boulot, alors que number 4 si, et je dois dire que des bêtises ;)<br /> Bises à toi
Répondre
I
<br /> <br /> Haha je vois qu'on a le même cerveau! je lui ai demandé pour l'intérêt d'une IRM ... mais il a fait une moue dubitative donc je n'ai pas insisté...<br /> <br /> <br /> Bises à toi de même<br /> <br /> <br /> <br />
L
Le gynéco que tu as vu t'as pas conseillé un endroit où faire les FIVS? Il doit connaitre des confrères, non?
Répondre
I
<br /> <br /> si si avec lui à Cherest.<br /> <br /> <br /> C'est juste que je dois choisir entre Montsouris ou Cherest maintenant...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
P
C'est toujours interessant d'avoir un nouvel eclairage sur son dossier. On devrait le tenter à chaque grande étape.<br /> Au pire on apprend rien, au mieux on change de protocole et parfois ça marche... Courage!! Bisous
Répondre
I
<br /> <br /> Tout à fait je ne regrette pas du tout ! Merci beaucoup à toi de m'avoir aiguillée sur ce coup là.<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche