Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 11:33

pour vos mots suite à ce dernier billet. Vraiment ça m'a permis de me sentir moins seule face à ce monde médical qui n'est pas toujours à la hauteur de notre détresse.

Le rdv avec Dr.B avait été pris pour clore le chapitre des IAC et peut-être aussi dans l'espoir d'avoir quelques explications sur les 5 échecs successifs.

C'est donc assez décontractée que je m'y suis rendue. Il faisait beau.

Erreur! C'était sans compter sur la raideur de Dr. B. Je n'étais pas préparée psychologiquement à recevoir ses mots.

Stupeur. Colère. Tristesse.

Je me suis défendue ne croyez pas. A coup de " s'il vous plait docteur ne me parlez pas comme si j'étais une demeurée", "l'usure des échecs au bout de 3 ans d'essai dont 1 de traitement ça fait sens pour vous ou pas?", "Vous êtes en train de m'expliquer que vous me jugez trop faible psychologiquement pour supporter une FIV?".Le ton est monté.

Mr WaitingLine lui est rentré dedans aussi quand elle nous a dit que notre infertilité était "un peu inexpliquée":

- Pardonnez-moi Docteur, mais vous entendez quoi par "un peu"?

C'était limite comique.

Le discours sur l'adoption a été le coup de grâce. Pas parce que je suis contre l'adoption,je trouve que c'est magnifique d'adopter,  mais parce que pour le moment je n'arrive pas à m'y projeter. Je rêve encore de porter notre bébé dans mon ventre. Le combat de l'adoption, toutes les démarches administratives, le "jugement" des services sociaux qui décident de votre capacité ou non à être parents... bref je ne suis pas prête pour tout ça, même si ça reste dans un coin de ma tête comme un autre chemin possible, un jour.

Puis j'ai lâché. J'ai craqué en sortant. Sur le trottoir devant l'hopital je l'ai rhabillée pour les 3 prochains hivers.

La page est tournée, dommage que ce soit dans ces conditions, mais c'est bien fini. Dr B. a facilité notre choix, notre décision de changer de centre.

Donc lundi matin un autre chapitre commencera. Car en PMette bien organisée qui ne met pas tous ses oeufs dans le même panier (!) j'avais calé le rdv avec Dr.D.dans la foulée.

Qu'il est long le chemin...

IMG_0725.JPGIMG_0726.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Bravo pour Cherest, selon ma gynéco de ville, pas une femme infertile de sa connaissance n'en est sortie sans bébé ! Moi j'avais opté pour Béclère car j'ai plus confiance dans le public et mon<br /> portefeuille aussi ;)<br /> Sinon c'est sûr que les FIV marchent bien pour les problèmes de trompes, mais pour ce qui est des infertilités inexpliquées, la consolation est de savoir qu'un jour peut-être, tu tomberas enceinte<br /> toute seule comme une grande (enfin presque :-)<br /> Ca doit te paraître irréel mais j'ai un exemple dans mon entourage : 5 ans d'infertilité inexpliquée, puis 3 grossesses (naturelles) successives. Il faut y croire, ne te laisse pas abattre même si<br /> je sais que c'est pas évident ! Une fois que tu es prise dans le processus de la FIV au moins tu t'investis dans un protocole qui marche bien. Bon courage
Répondre
W
<br /> <br /> On verra si je confirme les stats successfull de Cherest alors !<br /> <br /> <br /> Tomber enceinte toute seule un jour ça me paraît complètement invraisemblable, déjà que tomber enceinte en FIV ça serait presque paranormal... Après la vie est pleine de rebondissements<br /> (parfois).<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
D
Je suis suivie à Béclère et pour moi la première FIV a été la bonne, là je suis dans les dernières semaines de grossesse. Je ne suis pas passée par la case des IAC (suite à plusieurs GEU, je n'ai<br /> plus de trompe en état de marche), mais c'est sans regret ! Je te souhaite bonne chance dans ton nouveau suivi. En tout cas j'ai énormément apprécié l'équipe de Béclère même si c'était un peu loin<br /> de chez moi. Encore une fois bon courage et ne désespère pas !
Répondre
W
<br /> <br /> Merci.<br /> <br /> <br /> Je vais à Cherest. Je n'ai jamais eu de grossesse et les médecins ne savent pas pourquoi. Donc dans mon cas on cherche des solutions à pas de problème. Les FIV ont de très bons résultats quand<br /> les trompes qui ne fonctionnent plus et qu'il y a déjà eu des grossesses. Mais pour nous on ne sait pas.<br /> <br /> <br /> <br />
K
Alors ce Dr D il est comment?<br /> Tu la démarres cet été ta FIV??<br /> Tu as tellement bien fait d'enchaîner avec ce deuxième rendez-vous. Rien ne vaut l'action pour avancer et sortir des (aller j'ose...) "échanges stériles"!
Répondre
W
<br /> <br /> Il est bien. Je crois.<br /> <br /> <br /> <br />
L
Ca sert l'organisation. Quand on est face à un médecin aussi eu à l'écoute, il faut changer de crèmerie. j'espère que le Dr D, sera la hauteur.
Répondre
D
Juste pour te dire que je trouve absolument honteux le comportement de ce médecin : non, la FIV n'est pas un traitement plus éprouvant qu'une longue période d'attente assortie d'examens barbares.<br /> Non, ça ne déforme pas forcément le corps (moi je n'ai pas pris un gramme ni perdu un cheveu !). Et oui, ça marche beaucoup mieux que les IAC, alors ne perds pas plus de temps dans ce centre, quel<br /> qu'il soit !!! Bon courage de la part d'une PMette parisienne, si tu as besoin de tuyaux n'hésite pas.
Répondre
W
<br /> <br /> Merci Delph.<br /> <br /> <br /> Oui une fois le choc et la stupeur passés je me suis aussi rendue compte que c'était n'importe quoi de s'adresser comme ça à une patiente.<br /> <br /> <br /> Donc j'ai changé! Ca y est. Et je suis bien contente.<br /> <br /> <br /> Ou es tu suivie toi?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche