Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 08:51

Et bien franchement parfois je me dis que j'aurais mieux fait de fermer ma gueule.

Par exemple quand au boulot, je m'entends dire par une de mes supérieures (2 ans de moins que moi la supérieure) que la boss ne veut plus entendre parler de vie perso, rapport à la collègue qui est tombée enceinte alors qu'elle était embauchée depuis même pas un an. Me dire ça à moi, alors qu'elle sait très bien pour mon parcours, et que je bosse dans cette p.... de boîte depuis 5 ans, que j'essaie de tomber enceinte depuis plus de deux ans.

Franchement, je veux bien que la vie professionnelle n'ait pas à subir les répercussions des situations persos, d'ailleurs je fais tout pour que cela n'arrive pas, j'ai déjà prévenu de mon rdv du 12 septembre pour pas me prendre des réflexions...mais là c'est trop.

Dans cette entreprise je ne suis qu'un pion, une handicapée qui gêne, limite pas un être humain. Ca je l'avais bien compris quand j'avais rallumé mon portable après l'hystéroscopie et que j'avais trouvé un message d'une de mes collègues laissé alors que j'étais au bloc, et qu'elle le savait très bien.

Faut que je parte, mais comment trouver la confiance en moi nécessaire pour aller frapper à d'autres portes avec mon infertilité qui pèse une tonne dans le sac, et cette impression d'être un boulet...?

Où est-elle la sortie de secours?

4121755142_5cb62048fa.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> Je vis la même chose que toi. J'ai dû le dire au boulot parce que de toutes façons je ne le cache pas vraiment, mais aujourd'hui j'aimerai tellement que personne ne sache. ils sont tous gentils<br /> mais je me sens malade, inutile, mise à l'ecart, parce qu'ils savent que tôt ou tard je vais encore être arrêté parce que je ne supporte pas les traitements ... et en plus si un jour ça marche je<br /> serais en congé maternité ... bref tout le monde est gentil (j'ai encore cette chance) mais je suis inutile, une plante verte au milieu du bureau ... rien de plus ... je reverais de faire autre<br /> chose, mais comment demander à un nouveau patron de me laisser prendre mes congés quand je veux, que je vais être arrêté ... bref je ne bouge plus depuis plus de 2 ans, j'essaie juste de ne pas<br /> faner ...<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> <br /> Et oui ce n'est pas simple. Mais au moins tu bénéficie de la compréhension de tes supérieures. Moi ma boss quand je lui ai dit elle a conclut ainsi: "c'est une obsession si je comprends bien".<br /> Tout est dit sur ce qu'elle en pense hein.<br /> <br /> <br /> et bizarrement depuis que je l'ai dit j'ai encore plus de boulot. Avant de partir en vacances je me débattais avec 7 clients différents.<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> tu ne sais pas combien de temps l'attente durera ... par contre, tu sais combien c'est pénible d'aller au boulot tout les jours.<br /> pourquoi ne pas partir? il sera toujours temps après de s'inquiéter des traitements etc.<br /> Mais au moins tu ne resteras pas bloquée.<br /> C'est ce que j'ai fais. On verra si je suis ++ à l'arrivée de ma future boite dans 2 mois.<br /> bises<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Ou la la le choix est bien difficile...<br /> Mais vu le contexte, tu devrais peut etre considerer partir, je suis certaine que tu as la force nécessaire! Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> <br /> J'aimerais tellement... faut que je sois aussi forte que toi et que je rassemble mes forces!<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche