Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 20:04

IRMA.png

A mi parcours ou presque avant la sentence finale, je guette, je traque, j'observe, mon corps (ce zéro) pour déceler, percevoir, le moindre signe qui me permettrait de nourrir ne serait-ce qu' 1/100 de vrai espoir d'être enceinte.

Mais rien, nada, que dalle.

Pourtant j'ai plein d'exemples autour de moi, vous savez ces multigestes multipares qui vous confient "moi je l'ai senti tout de suite" ou encore "c'était comme un 6ème sens, dès le lendemain je l'ai su"....

Ouais, bah moi je sens rien de chez rien. Pas de tiraillements dans le bas ventre, pas les seins tendus-que-même-le contact -de- l'eau- sous- la- douche- est insupportable, pas d'odorat hyper-sensible. Juste je suis encore plus de mauvais humeur que d'habitude, je pleure et me mets dans un état proche de l'hystérie pour un rien...mais je sais très bien que c'est l'attente qui me mine et la courbe sinusoïdale de mes humeurs n'est pas la conséquence de la grossesse mais de l'infertilité. Aigrie quoi.

Je crois que le pire c'est cette impuissance caractéristique de cette phase d'attente : on ne peut rien faire pour aider la rencontre, (ou l'accroche) , tout du moins rien de rationnel. L'année dernière - et ouais l'année dernière j'étais déjà au bout du rouleau - j'avais appelé une voyante (une vraie pas celle des pages jaunes) qui m'avait prédit une grossesse après un "petit traitement médical" (tu m'étonnes) pour octobre / novembre ... 2010! Elle avait fini en me demandant ma date de naissance pour pouvoir adresser des prières à mon ange gardien. Celui-là si je le chope je vais lui régler son compte.

J'ai arrêté de fumer, j'ai remplacé le café par le thé, je prends toutes sortes de vitamines à la con, oligobs trucchouette, huile d'onagre machin...je mange bio, je vois une psy. Grigris, prières, incantations... que faire mon bébé pour te faire arriver dans notre vie?

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Ben ... si cela peut te rassurer, pour ma FIV gagnante j'ai rien senti mais quand je dis rien c'est RIEN !<br /> Pas de nausées, pas de seins gonflés, pas de tiraillement, NADA.. J'ai passé 15 J à chercher des signes qui n'existaient pas.<br /> Allez.. courage on y croit pour toi !<br /> Bises
Répondre
I
<br /> <br /> Ca donne un peu d'espoir ! et Merci d'y croire ! Courage à toi aussi et bises<br /> <br /> <br /> <br />
L
j'allais oublié ! vos g.... les multi !
Répondre
I
<br /> <br /> Tu veux dire... " VOS GUEULES!!!" les parturientes?<br /> <br /> <br /> Ah la la qu'est ce qu'on peut devenir mauvaises à défaut de devenir enceintes hein? <br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
L
ohh lala ma belle ! que te donner comme "bons conseils" ! Je sèche là, car l'attente est toujours difficile. Pire que les piqûres et le reste... Ne guette pas les symptômes ou absence de car ça<br /> n'augure de rien. Pour occuper l'esprit, là c'est dur dur... On a svt pas envie de grand chose, mais néanmoins je te conseillerais de faire tout ce qui pourrait te faire plaisir ou du bien, te<br /> changerait les idées... même avec des choses ultra futiles. Courage ma belle... Je crois que ça peut marcher sans grigri. Bisous bisous
Répondre
I
<br /> <br /> Oui... aujourd'hui RTT je sens que ça va cogiter sec! bisous. Au fait c'est aujourd'hui ton rdv... j'attends impatiemment de tes news ma belle jolie!<br /> <br /> <br /> <br />
R
Je sais pas si ça peut te rassurer, mais moi je te dirait: Laisse de coté toute cette histoire de symptomes.Ca veut rien dire du tout. Et d'ailleurs quand je te lis , je me dis que j'ai 3/4 des<br /> symptomes que tu décrit (et je les ait aussi quand ça marche pas.....!!!). Après une stim tiraillement dans le ventre et douleurs aux seins sont monnaies courantes. Pour toutes les stim que je<br /> faisaient, je supportaient plus mes seins pendant la 2ème partie du cycle tellement ils faisaient mal. Ne pas avoir ces symptomes ne veut pas dire que ça n'a pas marché. Il s'agit juste de ton<br /> corps qui réagit différemment aux hormones.<br /> Allez bon courage , cete attente est proprement insuportable, je te comprends.<br /> Biz
Répondre
I
<br /> <br /> Tu as raison bien sur. Faudrait que je reprenne un peu confiance en mon corps surtout... le souci c'est que je le vois comme ennemi et incapable vu qu'en 3 ans il m'a toujours déçu...<br /> <br /> <br /> Merci de ton soutien Princesse!<br /> <br /> <br /> Et courage à toi aussi pour ces moments d'attente.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
V
Ne te prends pas la tête avec les symptômes... Au début de ma grossesse je n'ai eu absolument AUCUN symptôme. Alors, laisse dire les autres qui ont le rôle facile de dire à postériori qu'elles le<br /> savaient (trop facile de dire à quelqu'un qui voit un film pour la première fois la fin alors que tu l'as déjà vu 10 fois ce film...)<br /> Ensuite, je sais que c'est très compliqué les périodes d'attente. C'est vraiment dur! Courage.<br /> Bisous
Répondre
I
<br /> <br /> Ouais je sais, a postériori ca doit être facile de trouver un symptome une fois que le médecin te dit "la conception date de tel jour"(mon dieu quel fantasme cette phrase!).<br /> <br /> <br /> Merci et bisous<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche