Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 10:47

Sur 13 ovocytes, 7 étaient mûrs et fécondables, 5 immatures, et 1 vide.

La fécondation ne s'est pas faite car il y a visiblement un problème d'interaction entre les gamètes. Les spermatozoïdes, tous vaillants qu'il soient, n'adhèrent pas à la membrane.

Etant donné que je n'ai jamais été enceinte de ma vie et que Mr a déjà conçu 2 fois, et qu'en plus les paramètres spermatiques sont normaux, le Dr D. penche pour une anomalie ovocytaire et souhaite poursuivre les investigations en ce sens.

Cette anomalie pourrait être d'ordre génétique. Je vais recevoir chez moi des prescriptions pour des analyses génétiques. Dont un caryotype. Il paraît que les anomalies sont rares. Mais bon... l'échec total de fécondation l'est aussi.

En fonction des résultats il sera décidé de poursuivre soit en ICSI, soit en ICSI avec DPI (diagnotique pré-implantatoire) soit ... je préfère ne pas y penser.

J'ai peur. Je suis effondrée. Mon intuition était donc bonne: je suis un monstre avec des ovocytes tout pourraves et si la nature empêche que je me reproduise c'est pour une bonne raison.

Mon intuition me dit que la suite va être encore plus compliquée et qu'on n' est pas au bout des mauvaises surprises.

L'espoir d'être enceinte un jour est en train de fondre comme neige au soleil...

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
je sais qu'aucun mot ne pourra effacer cette peur de ne jamais y arriver<br /> je comprends tout à fait ce que tu ressents<br /> ce combat est si injuste<br /> j'espère que tu auras des réponses<br /> courage<br /> bisous
Répondre
W
<br /> <br /> Merci... et bonne couvade !<br /> <br /> <br /> <br />
L
Je comprends ton sentiment. Ta stimulation a pourtant donné de bons résultats (sincèrement). Je ne suis pas généticienne, je ne sais pas d'où vient le souci. Mais ça vaut le coup de chercher et il<br /> y a peut être une solution, une technique ou un traitement.<br /> <br /> Ce n'est pas parce que tu n'as jamais été enceinte que tu ne le seras pas. Ca ne marche pas comme ça et heureusement.<br /> <br /> Si tu n'es pas prête à envisager le don d'ovocytes, rien ne t'y oblige encore. Les médecins d'ailleurs explorent toutes les autres possibilités avant. J'espère simplement que ces analyses iront<br /> vite et que tu auras des réponses sous peu.<br /> <br /> Courage et patience, la vie d'une pmette est bien dure.
Répondre
W
<br /> <br /> Merci. J'attends de recevoir mes ordonnances. Il parait que les résultats d'analyses génétiques sont longs. De plus je ne les recevrai pas. C'est Dr. D qui les aura, et qui me contactera. ô joie<br /> de l'attente, du doute et de la peur d'une autre claque ...<br /> <br /> <br /> Pour l'instant l'optimisme m' a quittée, je ne vois pas comment un tel pronostic pour une 1ère FIV peut se renverser sur quelque chose de positif. Mais ça ce sont les effets de la déprime, et non<br /> de la raison...<br /> <br /> <br /> En tout cas merci pour ton message et porte toi bien.<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
C
Oh merde! P'tin je sais pas quoi te dire.... Quelle merde! Bon juste te mets pas la rate au court bouillon hein .... T'es pas un monstre non plus oh!!!<br /> Je t'envoie plein de pensées affective.... Bon courage!!!... Pleure et dort... Demain est un autre jour!.... Et confiance, la médecine sait faire des miracles!
Répondre
W
<br /> <br /> Oui... vivement demain. Je ne crois plus aux miracles en ce moment... ça reviendra j'espère.<br /> <br /> <br /> <br />
P
Je comprends.<br /> Oui c'est vrai que j'ai des embryons mais des embryons tout tordus, tous fatigué...ça bug. en 4 ans, 5 grossesses, 5 fausses couches. j'en ai pris dans la gueule. Les caryo sont bons sauf que j'ai<br /> une insuffisance ovarienne précoce à 35 ans. Mes ovules sont moches et du coup l'embryon aussi. Mon gygy pensait qu'avec la FIV IMSI ct bon sauf que rien ne peut améliorer la qualité de mes ovules.<br /> Il faut le coup de chance en fait. Je ne suis pas certaine d'être maman unjour (rien que de le dire ça fait mal) mais je me dois de continuer. Tu dois saisir cette dernière chance. Prend le temps<br /> de reprendre confiance en toi d'abord et après tu recommenceras.<br /> Tu souffres de ne pouvoir donner d'enfants à ton homme et je connais cette putain de souffrance, c'est horrible comme situation je sais. ça me dégoûte même, c'est injuste mais que faut-il faire les<br /> quitter ? Pourrais-tu vivre sans lui ?<br /> J'aimerai pouvoir t'aider, te consoler....je ne veux pas que tu perdes espoir.<br /> Pour le don je comprends mais il est peut-être trop tôt pour en parler...<br /> Je t'embrasse fort et n'hésites pas par mail je suis là si tu as besoin.
Répondre
W
<br /> <br /> Merci beaucoup de ton soutien. Courage à toi aussi.<br /> <br /> <br /> <br />
P
Bon, bon bon. Je suis vraiment désolée pour cette triste nouvelle.<br /> Moi aussi mon gygy pense que mon patrimoine génétique est pourri ! moi mes embryons s'arrête de vivre. Je me suis sentie comme toi, UNE MERDE.....incapable de donner la vie....genre comme si<br /> j'étais pourri de l'intérieur sauf que si je veux avancer c'est pas avec de telles idées que je vais y arriver.....alors<br /> 1- tu te lèves cette putain d'idée de merde comme quoi la vie fait en sorte que tu ne te reproduises pas.<br /> 2- respecte toi et garde la tête haute et garde confiance en toi<br /> 3- continuer le combat, rien n'est perdu<br /> 4- dernière solution pour devenir maman, don d'ovocytes en Espagne parce que moi le patrimoine génétique je m'en tamponne (vu mon passé)<br /> Je t'encourage et surtout ne baisse pas les bras.<br /> Prends le temps de récupérer et remets toi en selle guerrière !!!!<br /> le combat n'est pas terminé.<br /> Plein de bisous pour de redonner le sourire
Répondre
W
<br /> <br /> pour l'instant j'ai l'impression qu'une bétonneuse m'est passée dessus. Une merde toute plate incrustée dans le sol quoi...Mais toi tu arrives quand même au stade de la formation d'embryons...<br /> moi même ça j'en suis incapable. D'ailleurs pour tes fausses-couches ils ne t'ont jamais prescrit d'analyses type caryotype? les embryons congelés qu'il te reste sont un espoir pour la suite.<br /> <br /> <br /> Le don d'ovocyte me donne la nausée pour l'instant. Car moi j'aime bien mon patrimoine génétique, et je pense que fusionné avec celui de mon amour ça serait juste de la bombe ... voilà, et puis<br /> l'idée de me dire que l'histoire continue: mon amour peut procréer avec d'autres mais pas moi. Ca c'est tout juste insupportable. Trop d'orgueil de ma part sans doute.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche