Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 09:09

Suite à une discussion avec Lutine hier, envie de partager cet article de Libé sur lequel j'étais tombée il y a déjà longtemps:

De l'autre côté du miroir, les berceaux vides de la fécondation in vitro

Parce qu'on n'en parle jamais - ou si peu -  finalement.

La finalité n'est pas de "saper" le moral des unes et des autres, et nous sommes déjà toutes au fait des statistiques de réussite, mais je trouve que nous ne sommes pas suffisamment informées, alors que c'est la réalité... et en France coté PMA, que ce soit sur le plan technique tant que sur le plan de l'accompagnement humain des patientes,  il faut bien admettre qu'on est pas au top du top...

Aborder le parcours PMA, c'est un savant dosage d'optimisme et de lucidité. Y croire pour tenir, mais garder les pieds sur terre et continuer d'envisager sa vie autrement et continuer d'essayer de vivre tout court.

Cela étant dit, je nous souhaite à toutes qui sommes encore sur le quai plein de berceaux avec des bébés dedans.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Je pense comme Laura que le premier article - glaçant - ne prenait pas en compte l'abandon de la PMA par certains couples. Et qu'il ne suivait pas le destin des couples plusieurs années après. Il<br /> n'y a pas 100% de réussite mais le tableau n'est pas aussi noir.
Répondre
L
Pour vous rassurer :<br /> http://m.jim.fr/pro_societe/e-docs/00/01/E8/45/document_actu_pro.phtml
Répondre
W
<br /> <br /> Arf... j'ai 34 ans bientôt...<br /> <br /> <br /> <br />
V
Merci pour la diffusion de cet article qui donne un autre regard que celui constamment médiatisé et qui permet certainement à certains qui te balancent "ben t'as qu'à faire une fiv" d'apprendre<br /> qu'ils sont dans le faux, ben tiens !
Répondre
W
<br /> <br /> Et ouais, ce fameux "t'as qu'à faire une FIV, les FIVs ça marche" que j'ai aussi entendu plusieurs fois me fait froid dans le dos aussi... les gens qui te le disent ont souvent eu leur bébé sous<br /> la couette généralement, pour eux c'est un peu comme dire: 't'as un rhume? Bah t'as qu'à essayer les inhalations ".<br /> <br /> <br /> Dans le genre y a aussi "bah vous aurez qu'à adopter!"<br /> <br /> <br /> Ben ouais c'est simple en fait ...<br /> <br /> <br /> <br />
L
Douloureux, glaçant et inquiétant : "dans le domaine de la FIV, les échecs surpassent largement les succès"...<br /> Mais pour caresser l'espoir d'être dans les 20 %, nous n'avons pas d'autre choix que de nous battre... pour ne jamais regretter et pouvoir ainsi, s'il le faut -en cas d'échecs répétés-, renoncer et<br /> passer à autre chose...
Répondre
W
<br /> <br /> Je suis bien d'accord avec toi, une fois qu'on est lancées il faut aller jusqu'au bout de ce que les médecins nous permettent, pour ne pas regretter et pouvoir tourner la page...<br /> <br /> <br /> <br />
L
Un article tristement vrai... Mais enfin un peu de réalité dans les médias! bisous
Répondre
W
<br /> <br /> Et oui... bisous<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : In the waiting line... chroniques d'une infertile
  • : Mon combat pour avoir (peut-être) un bébé un jour.
  • Contact

Profil

  • WaitingLine
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.
  • Jeune trentenaire, parisienne, nullipare et belle-mère qui aimerait aussi devenir mère tout court.

PARCOURS

2009

Mars  : on va avoir un bébé, normalement, naturellement évidemment. L'homme a déjà un petit.

Septembre  : premiers doutes et début des examens pour moi: Dosages hormonaux, échographies, hystérographie...tout est normal. On attend.

2010

Juillet :  Monsieur se décide à faire son spermogramme >  8% de typiques. On flippe un peu.

2011

janvier : nouveau spermogramme: 15 % de typiques. Finalement on est quasi dans la norme. On nous classe dans la catégorie "infertilité idiopathique". Rien ne nous empêche de concevoir paraît-il...Ca peut marcher naturellement ou pas, ou maintenant ou dans 10 ans...  On est désorientés.

février : IAC 1 , réalisée dans un cabinet privé - négative. Découverte d'un polype lors d'une des échographies de monitoring.

Mai : hystéroscopie sous AG pour enlever le polype. En fait il n'y avait pas de polype.  Qu'ils sont drôles ces échographes!

septembre  : RDV centre AMP - IMM- En route pour la suite des IAC. On y croit.

novembre  : IAC 2- négative. On s'accroche on continue.

2012

janvier  : IAC 3 - négative. On doute.

février : IAC 4 - négative. On est découragés.

mars  : IAC 5 - négative, bien sûr. On n'en peut plus.

avril : L'hypothèse du "pas de chance / idiopathique" me déprime et m'agace au plus haut point. Pause de quelques mois pour cause de grosse fatigue morale et physique. Consultation auprès d'un nouveau gynéco pour un second avis. On est très fatigués.

juillet: Changement de centre. Nouveau départ. Nouvel espoir.

septembre : FIV 1 - 13 ovocytes - 0 embryon -ca s'appelle un " Echec total de fécondation".On est anéantis.
Dépression.

octobre : Caryotypes et X fragile OK.

novembre :  Hystéroscopie : ablation de 3 polypes.


2013

février : FIV ICSI 1 bis. 1 embryon transféré. 5 sur la banquise.



 

 

Recherche